Devenir coiffeur n’est pas une fin en soi puisque le professionnel peut ensuite évoluer et devenir coiffeur manager, c’est-à-dire qu’il conserve son métier de coiffeur, mais il est aussi gestionnaire du salon de coiffure.

À quoi ressemble ce métier ? Quelles sont les qualités pour y parvenir ?

Les missions d’un coiffeur manager

Le métier de coiffeur manager est, comme son nom l’indique, une activité double.

En effet, d’un côté, il est coiffeur. À ce titre, il doit s’occuper de coiffer la clientèle, d’identifier quels sont les soins capillaires appropriés, superviser les recommandations et donner des conseils avisés et personnalisés en fonction de la nature des cheveux de chaque client.

D’un autre côté, il est responsable des ventes et chef d’équipe.

Il doit vendre des produits de soins capillaires, gérer les commandes ainsi que les réapprovisionnements.

Mais surtout être un « coach » pour ses équipes : les former, les motiver et les accompagner au quotidien.

Les qualités d’un bon coiffeur manager

Le maitre-mot qui résume les compétences et les qualités d’un coiffeur manager est la communication.

Non seulement il doit suivre les tendances actuelles en matière de coiffure (coupes de cheveux, colorations tendance, chignons…) ET de management (abonnements aux revues professionnelles, déplacements en salons professionnels, etc.), mais il doit aussi communiquer son savoir et ses idées autour de lui.

En tant que manager, il réfléchit avec ses équipes à de nouvelles idées tout en montrant l’exemple.

Dès lors, les qualités attendues pour un être un bon coiffeur manager sont :

  • Une grande résistance physique : le manager est toujours sur le qui-vive pour régler les problèmes du salon et n’hésite pas à se déplacer d’un lieu à un autre ;
  • Une résistance au stress en lien avec sa responsabilité ;
  • Une rigueur, ainsi qu’un sens de l’écoute pour gérer ses clients et son personnel ;
  • Une capacité à motiver ses équipes, car il est avant tout un leader et un chef d’équipe.

Enfin, pour devenir coiffeur manager, il faut avoir au préalable le BP coiffure, car c’est ce qui vous permet d’ouvrir et de gérer un salon de coiffure.