Pourquoi suivre une formation barbier

/Pourquoi suivre une formation barbier

pourquoi-suivre-formation-barbier

 

Depuis quelques années et notamment avec l’engouement autour des Hipsters, la barbe fait son grand come-back. C’est aujourd’hui l’un des soins masculins les plus demandés en salon de coiffure à tel point que des salons spécifiques « barber shops » poussent comme des champignons.

Devant un tel engouement, faut-il suivre une formation de barbier ? Quelles sont les conditions ?

Le métier de barbier

Avant de décider s’il faut suivre une formation de barbier, rappelons en quoi consiste cette profession.

Les années 70 ont vu disparaître ainsi la moustache et la barbe. Mais cette pilosité revient sur le devant de la scène, car elle rehausse le caractère viril de l’homme, lequel peut enfin « jouer » avec son visage.

Si, au départ, le métier consistait seulement à s’occuper de la barbe ainsi que des cheveux de ces messieurs les jours de week-end — et plus particulièrement le dimanche —, le coiffeur barbier d’aujourd’hui étend désormais ses prestations.

Ainsi, il est possible maintenant de retrouver toute une gamme de services et de prestations esthétiques entièrement dédiées aux soins de la barbe.

Les hommes n’ont plus peur d’afficher qu’ils prennent soin d’eux, et de leur pilosité, moustache ou barbe au choix.

Cette nouvelle esthétique de la barbe accentue la demande et il est tout à fait naturel qu’un salon de coiffure propose des prestations de barbier pour y répondre.

Devenir barbier aujourd’hui

Pour devenir ou suivre une formation de barbier de nos jours, vous devez avoir un CAP coiffure ou un BP de coiffeur.

Ce métier est une spécialité du métier de coiffeur.

Pour acquérir les compétences nécessaires, vous devez suivre des stages de perfectionnement sur plusieurs jours.

Dès lors, sur une partie tantôt théorique et tantôt pratique, vous allez découvrir différents aspects du métier de barbier :

  • Les règles d’hygiène
  • L’utilisation des produits de rasage et d’après-rasage
  • L’esthétique de la barbe
  • Les différents types de barbe et moustaches
  • Les techniques de rasage et de taille
  • Les soins divers (gommage, masque, hydratation)
  • L’apprentissage de la teinture dans certains cas.

Tout cet apprentissage s’effectue sur des modèles vivants.

Ainsi, si vous avez des compétences telles qu’une grande maitrise des techniques de rasage, si vous êtes habile et précis et avez un sens esthétique, le métier de barbier vous tend les bras.

2019-01-30T15:40:23+00:0030 janvier 2019|